7j/7 - Service gratuit + prix d'appel

Lundi au vendredi : 9h - 17h

Weekend : 8h - 19h

deux personnes les yeux fermés

L'inhumation

L’inhumation ou enterrement est le mode de sépulture le plus répandu en France. Il consiste à l’ensevelissement du cercueil au cimetière.


Qu’est-ce qu’une inhumation ou enterrement ?


L’inhumation ou enterrement est le mode de sépulture le plus répandu en France. Il consiste à l’ensevelissement du cercueil au cimetière.


Il existe plusieurs types de sépultures pour l’inhumation :

 

  •     Inhumation dans une fosse en pleine terre
  •     Inhumation dans un caveau en béton avec une ou plusieurs places
  •     Inhumation dans un cavurne. Petit caveau destinée à accueillir les urnes cinéraires
  •     Inhumation dans un enfeu, monument funéraire surélevé 


Les archéologues ont trouvé des traces d’inhumation au Proche-Orient, datant du Paléolithique. Mais ce n’est qu’au moment de la sédentarisation que ces pratiques funéraires se sont réellement généralisées chez l’Homme.


Pourquoi choisir l’inhumation ?


Le mode de sépulture est un choix propre au défunt. La loi de 1887 relative à la liberté des funérailles permet à toute personne de choisir l’inhumation ou la crémation. 


Elle précise que « Tout majeur ou mineur émancipé, en état de tester, peut régler les conditions de ses funérailles, notamment en ce qui concerne le caractère civil ou religieux à leur donner et le mode de sa sépulture » (Legifrance).


Il s’agit souvent d’un choix en lien avec la religion, ou bien d’un choix personnel. 


Une personne qui précise ses dernières volontés par écrit lui confèrent une valeur testamentaire. Ce choix doit alors être respecté par les proches.


L’enterrement au cimetière permet à la famille de revenir se recueillir sur le lieu de repos du défunt. 


Conditions pour l’inhumation d’un défunt


Afin de procéder à l’enterrement d’une personne, il est nécessaire de disposer d’un emplacement au cimetière.


L’emplacement est soit une concession, soit un terrain commun.


La concession funéraire est un emplacement au cimetière délivré par la commune. 


Il s’agit d’un contrat d’occupation du domaine public. Le terrain est délivré pour un certain nombre d’années, et le concessionnaire peut y faire poser une pierre tombale. 


La concession est à destination :

 

  •     Familiale, c’est-à-dire pour tous les membres de la famille ou même d’amis ; 
  •     Individuelle pour une seule personne ; 
  •     Collective, c’est-à-dire seulement pour les personnes désignées. 


Le tarif d’un emplacement au cimetière dépend des communes.


Un terrain commun est un emplacement individuel délivré gratuitement par la commune pour une durée maximale de 5 ans. Il ne s’agit pas d’une fosse commune qui n’est plus prévue par le droit français.


Toutes les personnes domiciliées sur la commune, décédées sur la commune, ou y étant inscrites sur la liste électorale peuvent en bénéficier . 


Après le délai de gratuité de 5 ans, les restes sont exhumés et déplacés vers l’ossuaire. 


Organisation de l’enterrement


Les pompes funèbres sont chargées de l’ensemble des formalités administratives relatives à un enterrement. Après la cérémonie d’obsèques, le convoi funéraire rejoint le cimetière où se déroule l’inhumation. Une lecture de textes, de prière ou un passage de musiques est possible avec ou sans représentant d’un culte.


La société de pompes funèbres ou le marbrier funéraire a préalablement procédé à l’ouverture de la sépulture : en effectuant un creusement ou une ouverture de caveau.


Lorsque la famille est prête, les porteurs réalisent la descente du cercueil dans la fosse. Chacun peut ensuite déposer des pétales de rose, une fleur, un peu de terre…


La pierre tombale ou la fosse est ensuite refermée.


Combien coûte un enterrement ?


En France, les obsèques coûtent 3500 à 4500 € en moyenne.


Ecoplus Funéraire propose une offre d’obsèques tout inclus à 1790 €.


Le tarif est le même pour l’inhumation ou la crémation. Pour obtenir un devis rapide d’obsèques, rendez-vous sur notre simulateur en ligne