7j/7 - Service gratuit + prix d'appel

Lundi au vendredi : 9h - 17h

Weekend : 8h - 19h

deux personnes les yeux fermés

Décès à domicile

Le décès au domicile est moins fréquent qu’auparavant, la fin de vie s’accompagnant souvent d’une hospitalisation.


Le décès au domicile est moins fréquent qu’auparavant, la fin de vie s’accompagnant souvent d’une hospitalisation. 
Cependant le décès au domicile reste une réalité. 

 

Décès au domicile, que faire ?

 

Dans un premier temps, les proches doivent contacter le médecin de famille qui viendra constater le décès. Cet acte médical est obligatoire et nécessaire, et consiste en un examen du corps.

 

Le médecin établit un certificat de décès, document essentiel à la déclaration en mairie et aux démarches liées aux obsèques

 

La famille fait le choix d’une entreprise de pompes funèbres qu’elle contacte dans les meilleurs délais.

 

Avec le certificat de décès, le livret de famille du défunt et éventuellement la carte de mutuelle, la société funéraire se charge des formalités relatives à l’organisation des obsèques.

 

Le défunt peut-il rester au domicile ?

 

La législation permet de laisser un défunt reposer à son domicile. Le choix relève de ses dernières volontés, à défaut des souhaits de sa famille.

 

Lorsque le défunt reste au domicile, les proches peut organiser des veillées funèbres. 

 

Les prises de paroles, la lecture de prières mais aussi la venue d’un représentant de culte sont autant de possibilités qui permettent l’accompagnement jusqu’au dernier adieu. 

 

Ces gestes et temps de partage constituent une première étape de l’acceptation du deuil.

 

Des fleurs, des objets ou des photos peuvent être disposés près du défunt.

 

Conservation du corps au domicile

 

Le repos du défunt au domicile nécessite de l’organisation et de la réflexion. Dans un premier temps pour la préservation du corps. Les soins de conservation (ou thanatopraxie) peuvent y être réalisés seulement si une pièce de la maison le permet (Conditions pour la pratiques des soins de conservation au domicile) . 

 

Les contraintes techniques étant poussées, il est souvent nécessaire de réaliser un transport du corps vers des locaux professionnels adaptés (funérarium). Une fois les soins réalisés, le corps sera de nouveau transporté vers le domicile.

 

En l’absence de soins de présentation, la famille peut choisir de faire réaliser une toilette funéraire. Le personnel funéraire se charge alors de préparer et d’habiller le défunt. Dans ce cas, la mise à disposition d’une table réfrigérante est fortement conseillée pour préserver l’aspect du corps avant les obsèques.

 

Ensuite, la famille doit aussi penser à la réception des proches qui souhaitent venir se recueillir. Les visites peuvent être éprouvantes, tout comme l’organisation autours de celles-ci (accompagner les visiteurs vers la pièce où repose le défunt, leur offrir une collation…).

 

Enfin, tous les domiciles ne permettent pas de réaliser la mise en cercueil dans des conditions optimales. Les accès (escaliers, ascenseurs), la dimension de la pièce où repose le défunt peuvent ne pas convenir au repos du corps à la maison. 

 

Ces contraintes doivent être prises en compte et évoquées avec les pompes funèbres pour que le départ du défunt soit le plus serein possible.

 

Les obsèques EcoPlus Funéraire

 

Notre offre d’obsèques dignes et accessibles à tous comprend la prise en charge du défunt au domicile. 

 

L’organisation de l’enterrement ou de la crémation est comprise à 1790 €.

 

Pour toute assistance, notre service client est à votre disposition.