FAQ

Qu’est-ce que les Tiers et Débours ?

Les débours (ou les tiers) sont les frais avancés par l’entreprise de pompes funèbres pour le compte de la famille (vacation de police, frais de crémation, frais d’inhumation, insertion dans la presse, marbrier, fleuriste, soins de conservation, frais de culte, etc.). Les montants de ces débours ou de ces tiers vous seront communiqués dans le cadre d’un devis par votre entreprise de pompes funèbres.

Chambre funéraire ou chambre mortuaire ?

Pour de nombreux Français, il est courant de confondre la chambre funéraire avec la chambre mortuaire. Il s'agit pourtant de deux choses distinctes.

La chambre mortuaire

C'est un lieu qui se trouve dans les établissements de santé, comme les maisons de retraite ou les hôpitaux. Si la structure médico-sociale est trop petite, elle en est dispensée. La chambre mortuaire, parfois nommée morgue ou dépositoire, est un service hospitalier à part entière qui a pour vocation de recevoir le corps des personnes qui se sont éteintes dans l'établissement. Son agencement prévoit un espace d'accueil pour les familles ainsi qu'un espace « technique ». Les équipes peuvent proposer des services de toilette mortuaire.
 
Il faut savoir que les trois premiers jours de chambre mortuaire sont gratuits. Le tarif des jours suivants est fixé par la direction de l'établissement. Le corps du défunt peut y rester jusqu'à 6 jours, voire même 10 jours s'il n'est malheureusement pas réclamé.

La chambre funéraire

Tenue par une société de pompes funèbres, la chambre funéraire (aussi appelé funérarium), est un lieu qui accueille le corps de défunt pendant l'organisation des funérailles jusqu'à l'inhumation ou la crémation. En moyenne, il y reste 3 jours. Le temps pour la famille et les proches d'organiser les obsèques et de dire au revoir à l'être aimé. Dans nos salons Le Choix Funéraire, vous pouvez personnaliser les obsèques à l'image du défunt en amenant des photos/musiques etc.
 
La chambre funéraire permet à la famille de se recueillir et de se réunir dans un salon contigu. Il est possible de rassembler les proches pour organiser des veillées ou des réunions de prières, qui avaient auparavant lieu à domicile.

Que faire en cas de décès ?

Les formalités à effectuer en cas de décès

La constatation du décès est la première étape. Le certificat de décès est alors dressé. Si le défunt était à l'hôpital, c'est au personnel médical de s'en charger. Si le décès est arrivé à domicile, il est nécessaire de faire constater le décès par un médecin. Enfin s'il s'agit d'un accident ou d'un suicide, c'est au commissariat qu'il faut s'adresser.
 
C'est aussi à ce moment-là que vous pouvez contacter les professionnels du réseau Le Choix Funéraire. Ils peuvent vous accompagner et vous conseiller lors des démarches pour organiser les obsèques .
 
Étape suivante : la déclaration du décès. Elle doit être faite à la mairie du lieu décès dans les 24 heures. L'officier d'état civil rédige ensuite l'acte de décès et le fournit en plusieurs exemplaires. Ce document est indispensable pour de nombreuses démarches : transport du corps, inhumation, incinération... Les professionnels de santé des hôpitaux ou des maisons de retraite peuvent se charger de de cette formalité. Les agents des services funéraires peuvent aussi être habilités par les familles pour effectuer la déclaration de décès en mairie.


La préparation de la cérémonie funéraire

Avant toute chose, le défunt avait-il souscrit un contrat obsèques ? Avait-il rédigé un testament ? Ou simplement exprimé ses volontés à l'oral ? Si ce n'est pas le cas, les proches peuvent organiser les obsèques en fonction des valeurs et des souhaits du défunt : cérémonie religieuse ou non ? Inhumation crémation ? Les professionnels du réseau Le Choix Funéraire feront le nécessaire pour vous simplifier les démarches suite à un décès quelle que soit la cérémonie prévue.

Quelles fleurs choisir pour des obsèques ?

Le langage des fleurs

Attachement, fidélité, soutien... De nombreux sentiments peuvent motiver le choix des fleurs funéraires lors de l'organisation d'obsèques. Les fleurs ont cela de magique : elles expriment des émotions sans utiliser de mots. Si le choix est tout personnel, il existe quelques coutumes quant au type de fleur choisi et au message que l'on souhaite faire passer. Les professionnels conseillent toujours de sélectionner le type de fleur et la couleur en fonction de la personnalité et l'âge du défunt.
 
La famille qui souhaite communiquer son émotion, son attachement et sa tristesse choisira souvent des roses. Les roses rouges sont souvent réservées aux époux, marquant l'éternité de leur amour et leur intimité. Tandis que les amis proches choisiront souvent une couronne ou une gerbe pour témoigner leur affection. Ces compositions florales mortuaires sont toujours très appréciées. Enfin, les connaissances voulant signifier leur soutien à la famille du défunt et transmettre leur sympathie choisiront plutôt des œillets, signes de discrétion.

Décorer une sculpture

Après l'enterrement, il existe différentes options pour décorer une tombe. Fleurs intemporelles, plaques commémoratives ou ornement personnalisé... Ces articles funéraires peuvent agrémenter la tombe, symboles des sentiments qui lient encore les proches au défunt. »
« Important dans l'acceptation du décès, il est bon de remercier ceux qui ont été présents et qui ont manifesté leur sympathie durant une période de deuil. Il faut trouver les bons mots et le bon moment pour les remerciements.

Quels remerciements après des condoléances et un décès ?


Les remerciements, une étape importante du deuil

Lors de la disparition d'un proche, il est fréquent de recevoir des signes de sympathie d'amis, de collègues, voire même d'anciennes connaissances qui se manifestent suite au décès.  Non seulement ce soutien réconforte les personnes endeuillées mais il fait également partie intégrante des étapes du deuil . Rédiger des remerciements après des condoléances et mettre des mots sur son ressenti, aide d'une certaine manière, à cheminer vers l'acceptation de la perte d'un être cher. C'est en tout cas prendre conscience que l'on est entouré et soutenu dans cette épreuve. 

 
Trouver les bons mots

Trouver les bons mots pour remercier, en cette période difficile, peut s'avérer pénible.
Un conseil : restez simple et naturel, laissez parler votre cœur. Évoquez, si vous le souhaitez, le moment douloureux que vous traversez. Remerciez pour le geste de sympathie et le réconfort que cela vous a procuré. Expliquez en quelques mots que ce soutien moral vous apporte du courage pour affronter la peine. À travers la formulation personnelle de ces quelques mots transparaîtront vos remerciements sincères.


Quand remercier ?

Quelques jours ou quelques semaines après l'enterrement... Dans cette période difficile où tout se bouscule, c'est à chacun de trouver le bon moment. Quoiqu'il en soit, sachez que vous pouvez compter sur la compréhension de vos correspondants. Ils savent que les démarches après un décès sont nombreuses à effectuer et ne vous tiendront pas rigueur du délai. L'important est de le faire, du fond du cœur.

Comment entretenir une sépulture ?

Les techniques d'entretien sont très différentes selon le matériau composant la sépulture. Il est important de préciser que les propriétaires ou les ayants droit d'une concession funéraire sont dans l'obligation d'entretenir la sépulture afin que cette dernière reste en bon état. De plus, un entretien régulier permet d'éviter que la tombe ne subisse trop de dégâts, causés par les intempéries. Voici nos conseils pour un entretien facile et adapté.

L'entretien de la sépulture

En matière de tombe, il existe plusieurs variétés de pierres et chacune d'entre elles possède des propriétés spécifiques, et ne nécessite donc pas le même entretien. Les tombes en granit sont assez courantes en raison de leur facilité d'entretien et de leur forte résistance aux effets du temps. En effet, il suffit d'un chiffon et d'eau claire pour enlever les impuretés.

Pour les sépultures en marbre, l'entretien est légèrement différemment en raison de la fragilité de ce matériau. Le marbre étant composé d'une pierre très calcaire, il faut privilégier de l'eau et du savon noir et éviter à tout prix les produits acides qui attaqueraient la pierre. Pour venir à bout des tâches, un mélange d'1/3 de bicarbonate et 2/3 de poudre de pierre ponce peut être utilisé.

Concernant les articles funéraires présents sur la tombe, de l'eau additionnée de savon noir et un chiffon doux sont vos alliés. Enfin, il est conseillé d'effectuer ce nettoyage deux fois par an pour entretenir et protéger durablement la sépulture. Quelques précautions sont cependant à prendre avant de nettoyer une sépulture : il est important d'utiliser des éponges et des brosses douces afin de ne pas endommager le matériau. De même, évitez l'eau de javel et les produits composés de silicones ou trop acides.

Si l'entretien d'une sépulture représente trop de contraintes, vous avez la possibilité de souscrire un contrat d'entretien avec une agence funéraire. Le Choix Funéraire prendra notamment en charge le savonnage, le brossage de la pierre, le rinçage, le séchage, le lustrage selon la pierre, l'application d'un traitement imperméabilisant, le nettoyage des joints et des articles funéraires, le désherbage ainsi que l'entretien des plantes. Sachez que Le Choix Funéraire vous propose un contrat d'entretien annuel afin que vos monuments funéraires soient toujours propres et fleuris. Pour plus d'informations, demandez un entretien (devis sépulture) à nos conseillers.

Choisir un cercueil en fonction des funérailles, des matériaux et de son budget

Le cercueil est la dernière demeure du défunt, il est donc important que celui-ci respecte ces dernières volontés et qu'il vous plaise. Le choix de ce dernier dépend de plusieurs facteurs : le type d'hommage, les idéaux de chacun et le budget. De nombreuses possibilités s'offrent à vous et il n'est pas aisé de faire un choix lorsque l'on vient de perdre un être cher. Voici donc quelques conseils pour choisir le cercueil adapté.

Choisir un cercueil en fonction du type de funérailles

Le cercueil est obligatoire pour tous types d'obsèques, il concerne l'inhumation tout comme la crémation. Son choix s'effectue donc premièrement selon le type de funérailles.

Pour une inhumation il est préférable de privilégier un cercueil en bois avec des poignées en métal afin de résister a à l'humidité et aux effets du temps. Le chêne et l'orme ainsi que l'acacia sont donc particulièrement adaptés. Pour une crémation, des matériaux moins résistants peuvent être utilisés comme le pin, le carton ou l'aggloméré et des poignées en résine. Il existe d'ailleurs des normes très strictes à respecter concernant la taille et l'épaisseur du cercueil. Selon l'article R : 2213-25à 27 du Code général des collectivités territoriales : l'épaisseur du cercueil doit être de 22 mm pour l'inhumation et de 18 mm pour la crémation avec une garniture étanche et biodégradable. Il faut également une plaque d'identité sur le couvercle.

Choisir un cercueil en fonction de son budget

Le prix d'un cercueil va dépendre de sa forme, de son épaisseur, du matériau utilisé et des éventuels accessoires. Pour les petits budgets qui souhaitent une crémation, le carton est idéal : biodégradable, personnalisable et peu cher. Les budgets plus élevés peuvent se tourner vers le bois en allant du pin pour le moins cher jusqu'au chêne et à l'acajou, des bois plus nobles. Pour l'inhumation, le bois est le matériau phare et le prix du cercueil varie selon son origine et les différents ornements apportés. Il peut être difficile de faire son choix face à toutes ces informations, c'est pourquoi les conseillers Le Choix Funéraire peuvent vous aider et vous accompagner durant ce moment compliqué.

Pourquoi prévoir ses obsèques ?

Préparer ses obsèques de son vivant présente de nombreux avantages. Non seulement cela permet d'épargner l'organisation et le coût des obsèques à ses proches, c'est aussi l'assurance de tout maîtriser jusqu'au bout. Dans ces circonstances, un contrat d' obsèques procure une tranquillité d'esprit appréciable.

Avoir une tranquillité d'Esprit

En prenant ses dispositions de son vivant, permet une tranquillité d'esprit. En effet, anticiper l'organisation de ses obsèques permet d'indiquer ses souhaits quant à l'organisation de ses obsèques et ainsi ne plus avoir à y penser.

Avoir une cérémonie qui vous ressemble

Réfléchir à tête reposée aux formalités, au choix de la sépulture et au déroulement de la cérémonie n'est certes pas une chose aisée à faire. Mais une fois réalisée, c'est la garantie que vos souhaits seront respectés. C'est aussi le moyen de transmettre l'image et les valeurs que l'on porte.

Don d'organe, convictions religieuses, choix des fleurs... Les problématiques et les décisions à prendre lors de l'organisation d'obsèques sont aussi variées qu'importantes. Vous pouvez décider en amont du choix du cercueil ainsi que du mode de sépulture (crémation, inhumation), du lieu ,de la musique jouée lors de la cérémonie comme de son déroulement.

Epargner ses proches

Formaliser clairement ses dernières volontés permet surtout de décharger ses proches de ces questions douloureuses, qu'ils auraient à régler dans le deuil et la tristesse. Vous leur épargnez ainsi non seulement les tracas de l'organisation mais également la charge financière qui en découlent. Lorsque tout est réglé à l'avance par le biais d'un contrat obsèques vous pouvez adapter le financement à votre budget

A quoi sert un contrat "obsèques" ? Le contrat obsèques associe un contrat de prestation d'obsèques à un contrat d'assurance vie qui vous permet de mobiliser les capitaux nécessaires au financement ultérieur de vos obsèques.

Décider soi-même en amont apporte de la sérénité Le Choix Funéraire vous accompagne dans le choix d'un contrat obsèques. Prévoyance, sépulture, cérémonie... Il n'appartient qu'à vous de décider. Avant de venir rencontrer nos professionnels, vous pouvez effectuer un devis en ligne sur notre site Internet.

Accept

Ce site utilise les cookies